Pascal Deguilhem
   

Une rentrée sous le signe du changement




L’une des plus importantes nouveautés de cette rentrée scolaire 2013 est le changement de rythmes scolaires en primaire. En effet, 121 communes de notre département ont inauguré la réforme. Ce dispositif est pour moi très important et positif, car il replace l’école comme lieu d’égalité des chances. En proposant de nombreuses activités, cours de musique, sport, éveil à l’art, il permet d’en faire bénéficier également les enfants qui n’y auraient pas eu accès. Ainsi, tout enfant a droit à la culture, à la connaissance et a développer sa curiosité.

Deux autres points, sur lesquels j’aimerai revenir, sont la mise en place des mesures relatives à l’accompagnement des élèves handicapés pour leur garantir les mêmes chances, mais également le fait d’avoir valorisé le statut d’AVS. La reconnaissance pour eux d’un réel statut  professionnel permettra de lutter contre la précarité de ces emplois en leurs proposant notamment des contrats à durée indéterminée.

Aujourd’hui, nous ne pouvons plus parler d’enseignement sans parler de numérique.  Notre jeunesse est totalement imprégnée de ce nouveau média. C’est pourquoi une quarantaine d’établissements, après l’école de la Cité de Périgueux, devraient faire leur entrée dans l’ère numérique. Une avancée technologique qui aura de nombreux retentissements sur notre département, j’en suis convaincu.

Pour conclure, il faut noter que notre département a été doté de neuf postes d’enseignants supplémentaires pour les écoles dont les classes étaient les plus chargées. C’est un vrai changement de cap par rapport à la politique qui avait été menée jusqu’ici. Il est fondamental que l’enseignement se fasse dans les meilleures conditions aussi bien pour l’enseignant que pour  les élèves. C’est en partie pour cela que la priorité pour les collèges et les lycées sera de lutter contre le décrochage scolaire qui touche malheureusement beaucoup trop de jeunes.

Cette rentrée 2013 aura été avant tout innovante, égalitaire et tournée vers l’avenir des enfants.