Pascal Deguilhem
   

Une économie budgétaire sans le gel des primes et avancements des fonctionnaires




Une économie budgétaire sans le gel des primes et avancements des fonctionnaires
Lors de son allocution du 13 février, Jean-Marc AYRAULT – Premier ministre – affirmait sa position sur la question du gel des primes et avancements des fonctionnaires auxquelles il ne souhaite pas toucher. Il n’est pas favorable à la baisse du pouvoir d’achat des fonctionnaires. L’effort de 50 milliards d’euros d’économies d’ici 2017 se fera autrement.  « Le gouvernement travaille, il s’est donné un calendrier, et le Parlement sera saisi des propositions au mois d’avril ». Cependant ce qui est essentiel « regarder, c’est ce que nous avons fait au 1er février sur les feuilles de paie : les catégories C, c’est-à-dire les moins payés, voient leur situation s’améliorer. », Premier ministre, le 13 février 2014.