Pascal Deguilhem
   

Une confiance assurée à la France par les investisseurs étrangers




Une confiance assurée à la France par les investisseurs étrangers

Le baromètre du cabinet d’audit Ernst &Young analyse la tendance de l’attractivité en Europe pour 2014 et le retour de la confiance des investisseurs. Avec 34% des investisseurs interrogés par Ernst &Young qui envisagent d’établir ou de développer des activités en France, notre pays supplante le Royaume-Uni et l’Allemagne (27%), ou la Belgique (20%). 

Grâce à une progression de 9,1% des implantations internationales sur notre territoire - contre 4,1% en Europe - la France se place dans le trio de tête européen: 

-  1er rang en termes d’investissements dans le domaine industriel (depuis 2011) ; 

-  2ème en termes d’emplois : la France a retrouvé le nombre d’emplois crées de 2010, avec 14 122 créations d’emplois annoncées en 2013 ; 

-  3ème en termes de projets d’investissements. Les trois secteurs moteurs de l’attractivité française selon les investissements étrangers sont : l’énergie (18%), les transports (10%) et le numérique (10%). 

La France a toujours été une terre d’accueil économique. Forte de son histoire, près de 2 millions d’emplois, un tiers de nos exportations industrielles, 1 emploi sur 4 dans l’industrie découlent, aujourd’hui, des 20 000 entreprises étrangères implantées en France.


« Ces résultats viennent créditer l’action vigoureuse menée par le gouvernement depuis deux ans pour gagner en compétitivité, préserver et accroître l’attractivité du territoire français et susciter des créations d’emplois. Parmi les nombreux atouts reconnus à la France, le baromètre d’Ernst&Young 2014 met en exergue la capacité d’innovation ainsi que la qualité et la productivité de la main d’œuvre française », allocution d’Arnaud MONTEBOURG- Ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique - du 27 mai 2014.