Pascal Deguilhem
   

Retraites : les petites pensions ne seront pas touchées




Retraites : les petites pensions ne seront pas touchées
Il est important de préciser que les mesures de redressement prévues par la réforme des retraites ne toucheront pas les retraités les plus modestes. La fiscalisation de la majoration de pension pour enfants ne sera pas touchée, il n’y aura aucun changement pour les non imposables, de ce fait les 20% de retraités les plus modestes ne seront pas concernés. De plus, le supplément d’impôt sera inférieur à 10 euros par mois pour 70% des retraités et l’impôt supplémentaire sera payé à plus de la moitié par les retraités des derniers déciles (retraites les plus élevées).
 
En ce qui concerne la revalorisation des pensions, elles resteront bien revalorisées chaque année au niveau de l’inflation. Il n’y aura pas de sous-indexation des pensions et le report de la revalorisation au 1er octobre ne concernera pas le minimum vieillesse, qui interviendra au 1er avril.
 
Le gouvernement est conscient qu’il faut prendre des mesures spécifiques pour les petites pensions. C’est pourquoi le minimum contributif sera amélioré. Cette pension minimale, qui bénéficie à 70% aux femmes, est aujourd’hui versée tant que le total des retraites ne dépasse pas 1028 euros par mois. Désormais, elle le sera jusqu’à 1120 euros, soit le niveau du SMIC net.
 
Plus particulièrement, pour les agricultrices-femmes d’agriculteurs, qui ont les plus petites retraites de notre pays (très souvent inférieur à 600 euros), leur retraite sera augmenter de 350 euros par an en moyenne. La retraite des veuves d’agriculteurs sera également améliorée.