Pascal Deguilhem
   

RSA : Les propos indécents du ministre Laurent Wauquiez




Non seulement je désapprouve les récents propos du ministre des affaires européennes mais les condamne fermement. Les formules stigmatisantes sont insupportables au regard des enjeux sociaux soulevés et du quotidien des bénéficiaires de ce dispositif d'accompagnement des personnes privées d'emploi.
Contrairement à ce qui est dit par beaucoup, je ne crois pas qu'il y ait de sa part (et d'autres) une réelle méconnaissance des réalités sociales vécues par nos concitoyens.
Ce qui semble plus grave c'est cette volonté aficchée sans retenue de cliver la société française, de désigner des boucs émissaires comme étant les responsables des difficultés économiques rencontrées.
Faut-il redire que ces personnes en grandes difficultés sociales ne perçoivent ce revenu que dans l'attente d'un véritable emploi qu'ils recherchent pour la plupart activement et/ou qu'ils sont accompagnés face aux difficultés auxquelles ils sont souvent confrontées (logement, santé, mobilité...).
Vouloir leur appliquer la double peine en les contraignant à effectuer 5 heures de travail sans rémunération supplémentaire est inacceptable et indécent.
Je reçois tous les jours des personnes qui sont dans le dispositif RSA. Ils en ont assez!