Pascal Deguilhem
   

Promotion des PLUi - Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux




Promotion des PLUi - Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux
Il n’est plus à démontrer que l’intercommunalité est l’échelle pertinente pour coordonner les politiques d’urbanisme, d’habitat et de déplacements. C’est pourquoi le gouvernement a souhaité promouvoir l’élaboration des Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux – PLUi en accompagnant financièrement et méthodologiquement les collectivités ayant décidé de répondre à l’appel à projets PLUi.

Dans le cadre de l’élaboration ou de la révision de leur PLUi, 104 établissements publics de coopération intercommunale, appelés EPCI, seront soutenus pour cette année. Le nombre important de candidatures reçues en 2015 témoigne d’une intensification des démarches de PLUi sur l’ensemble du territoire, près de 150, soit 110 candidatures en plus par rapport à 2014.

Ces lauréats se répartissent sur 21 régions et une soixantaine de départements. Elles couvrent près de 2 millions d’habitants et 1 450 communes de tailles variées, dont 36 communes de moins de 10 000 habitants.

Les EPCI lauréats intégreront le « club PLUi ». Animé par les services du Ministère du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité, le club est un réseau de partenaires impliqués dans l’élaboration des PLUi. Il apporte aux lauréats un soutien méthodologique, un accompagnement et des informations pour élaborer leur document d’urbanisme à l’échelle intercommunale.

Le gouvernement est proche des élus locaux et met en place de nombreux outils pour faciliter leur quotidien et la réalisation de leurs projets. Ce succès auprès des collectivités de taille modeste montre que le PLUi est un outil pertinent pour les communautés quelle que soit leur dimension.

La baisse des dotations aux collectivités territoriales de l’Etat participe à la solidarité nationale au redressement des finances. Cependant, pour que les communes, et notamment les plus modestes, continuent de porter des projets structurants ce nouveau dispositif permet ainsi d’orienter les dépenses vers les réalisations les plus utiles à la population.