Pascal Deguilhem
   

Pour une répartition des réfugiés au sein de l’UE




Pour une répartition des réfugiés au sein de l’UE
Le plan d’action pour l'immigration et l'asile présenté par la Commission européenne sera soumis aux dirigeants lors du sommet de Bruxelles le 30 juin prochain.

Parmi les mesures qu’il prévoit :

-       Il propose une clé de répartition des réfugiés au sein de l'UE et non pas des quotas. De façon à ce que chaque Etat membre assume ses responsabilités. Cette idée solidaire est portée par la France depuis longtemps.
Aujourd'hui, seuls 5 pays de l'UE assument 75% de l'accueil des demandeurs d'asile : l'Italie, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Suède. Une meilleure répartition est donc fondamentale.
 
-       Il doit aussi traduire ce que la France demande depuis longtemps, c'est-à-dire que l'Union européenne ait une stratégie à la fois globale et à la hauteur des enjeux en matière d'immigration. Il est donc question de formuler un volet très offensif en relatif à la coopération avec les pays source, notamment pour l'aide au développement, et de lutte contre les filières de passeurs transnationales. La France se mobilise déjà en ce sens par le déplacement de Bernard CAZENEUVE au Niger et au Cameroun.