Pascal Deguilhem
   

Pour un retour durable dans l’emploi : des formations pour les métiers qui rencontrent des difficultés de recrutement




Pour un retour durable dans l’emploi : des formations pour les métiers qui rencontrent des difficultés de recrutement
Paradoxalement à un taux de chômage élevé, certains secteurs d’activités ont peine à embaucher. Pour répondre à ces difficultés de recrutement, le gouvernement en partenariat avec les régions a mis en place, en 2014, le « plan 100 000 » formations prioritaires.
 
Ce plan fait suite à celui de 2013,  « plan 30 000 ».  Il offre aux demandeurs d'emploi des places de formation dans des métiers à fort potentiel d’embauche. Il leur permet d’acquérir une qualification adaptée aux besoins des entreprises, notamment dans les secteurs du commerce, de l'industrie et du transport-logistique. Ces 3 secteurs ont accueilli près d'1 salarié reclassé sur 2 et ont offert le plus de débouchés. Ces formations ont par ailleurs permis à des travailleurs moins diplômés de trouver un emploi.
 
 
Ce dispositif a bénéficié à 114 500 personnes en 2014. 56,7% d’entre eux, c’est-à-dire près de 6 bénéficiaires sur 10, étaient en emploi 6 mois après leur formation (41,8% en CDI ou contrat de 6 mois ou plus).