Pascal Deguilhem
   

« Plan 40 000 » logements étudiant




« Plan 40 000 » logements étudiant
Cécile DUFLOT - Ministre de l'Egalité des territoires et du Logement – et Geneviève FIORASO - Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche – ont réaffirmé, le 06 février dernier, l’engagement du gouvernement de créer 40 000 logements étudiants supplémentaires en cinq ans.
Ce « Plan 40 000 » représente une progression de près de 25 % du parc actuellement géré par les CROUS, c’est à dire 165 000 logements. Il est essentiel étant donné que le logement est le premier poste dans le budget d’un étudiant. En effet, 48 % de son budget au niveau national et 55 % en Île-de-France sont les dépenses effectives pour le loyer.
 
Tous les moyens sont donc mobilisés pour la réussite de ce chantier et un accroissement des effectifs est visible depuis 2013. 8 130 nouveaux logements ont été livrés, dont 4 096 réhabilitations et 4 034 nouvelles constructions. De plus en multipliant les partenariats, 6 000 logements ont été programmés dont 2 500 dans Paris intra-muros.
Il y a cependant six régions particulièrement touchées par le déficit de logement en fonction du nombre d’étudiants : Île-de-France, Aquitaine, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes et Nord-Pas- de-Calais. De fait, les Ministres ont fait suivre une circulaire aux recteurs et aux préfets de régions pour mobiliser l’action autour de la réalisation des programmes sur ces territoires
 
Voici quelques exemples de mesures du « Plan 40 000 » :
 
  • Relance des opérations Campus, dont 13 000 logements sont concernés,
  • Application de la loi du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement social, mises en œuvre par voie d’ordonnances d’un effort important visant à accélérer la construction de logements,
  • Régulation avec le projet de loi pour l’accès au logement et à un urbanisme rénové –ALUR – c’est à dire une définition dans la loi des résidences universitaires, un encadrement des loyers, une création de la garantie universelle des loyers, (…), la création d’un statut de la colocation,
  • Augmentation de 20 millions d’euros des budgets 2013 et 2014 du CNOUS fléchés sur le logement étudiant, ainsi la ligne investissement passe de 71 à 91 millions d’euros,
  • Convention nationale, signée le 11 avril 2013, Campus d’@avenir avec la Caisse des dépôts dont la priorité est le logement étudiant,
  •  Signature, le 3 février 2014, d’un protocole d’accord entre le ministère de l’Économie et des Finances, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Banque européenne d’investissement, pour un financement des 13 plans Campus à hauteur de 1,3 milliards d’euros.
 
Le « Plan 40 000 » logements étudiant en cinq est une priorité pour le gouvernement qui installe tous les outils nécessaires à sa concrétisation, permettant ainsi de tirer de nombreux étudiants de la précarité, public extrêmement touché par ce fléau.