Pascal Deguilhem
   

Mon intervention sur Marbot Bata mardi 23 février 2010




Mon intervention sur Marbot Bata mardi 23 février 2010

Monsieur le Ministre,


En 2010, les salariés continuent d’être sacrifiés sur l’autel de la désindustrialisation programmée des territoires.


Dans mon département, l’usine de chaussures Marbot-Bata, dernière de ce type en Vallée de l’Isle, dernière du groupe Bata en France et qui a compté jusqu'à 2000 salariés, arrête son activité définitivement. Malgré tous les sacrifices consentis par des salariés très qualifiés pour conserver l’unité de production, la décision prise l'an passé par le gouvernement d’attribuer à une entreprise allemande, fabriquant en Tunisie, le marché des chaussures de l'armée française, a porté le coup fatal à cette usine, supprimant de fait 70% de la charge de travail.


Pendant toute l'année 2009, les salariés ont alterné des périodes de fabrication avec du chômage partiel et quelques temps de formation.


Si aujourd'hui les salariés se sont résignés à l’idée de voir fermer leur outil de production, ils ne sont pas prêts à brader leur dignité pour un plan social qui ne mérite pas ce nom:


-pas d'indemnité de préjudice


-pas de cellule de reclassement


-pas de pré-retraite


Ce plan, totalement vide, a été présenté en novembre dernier( refusé par les 73 salariés)et annulé par le tribunal de grande instance car il se contentait de leur offrir le minimum légal après, pour nombre d’entre eux, toute une vie de travail.


Des commandes qui auraient pu prolonger de quelques mois l’activité de l’entreprise ont été refusées par la direction, alors que les salariés sont sur place et l’objectif pour le groupe est de s’en débarrasser au plus vite et à moindre frais.


Mais après 3 mois de lutte, la mobilisation des salariés semble être enfin en passe d'aboutir.


Les discussions qui se sont achevées cette nuit au cours d'une réunion extraordinaire du Comité d'Entreprise devraient permettre la validation d'un PSE dans les jours qui viennent.


Pouvez-vous Monsieur le Ministre, nous confirmer et détailler le contenu de ce plan, nous dire quels sont les engagements de l'entreprise et le calendrier retenu pour sa mise en œuvre ?