Pascal Deguilhem
   

Mes meilleurs voeux




L'année 2010 vient de s'achever, celle-ci, difficile pour les plus démunis, a été marquée par de nombreuses réformes voulues par le gouvernement, et souvent menées au pas de charge. Notre société en ressort profondément transformée, la réforme des retraites en est un parfait exemple, creusant encore un peu plus les écarts entre les Français.
2011 doit être l'année de préparation à une alternance indispensable. Aujourd'hui la démocratie est bafouée, nos concitoyens se trouvent confrontés à des urgences sociales, économiques et écologiques, il nous faudra montrer notre force de proposition.
Pour conclure, je citerai Albert Camus : "la Démocratie n'est pas forcément la loi de la majorité, mais toujours la protection de la minorité".
Pour vous même et vos proches, je vous adresse mes voeux les plus amicaux pour 2011.
Mes meilleurs voeux