Pascal Deguilhem
   

Mes engagements




L'éducation, encore l'éducation, toujours l'éducation !

Pour que la formation, tout au long de la vie devienne une réalité.

Je souhaite le renforcement de l'autonomie des universités, le développement sur les territoires des antennes universitaires délocalisées (développement du site de la Grenadière). Je souhaite également participer à l'implantation de filières diplômantes en lien avec le tissu économique local. Je veux que soit mis en œuvre dans notre circonscription un service public de la petite enfance avec un encadrement pédagogique, médical et culturel adapté.

Enfin, je me battrai pour défendre une École de la réussite pour tous et pour que l'Education soit la priorité budgétaire de l'Etat.

Santé - Handicap

Le pacte social d'égal accès aux soins a été brisé par la droite. Des hommes et des femmes modestes sont contraints de renoncer à se soigner. Je veux que nous rétablissions la solidarité et la qualité de notre système de santé, et que nous redonnions la priorité à la prévention et à la prise en charge des maladies graves.

Nous renforcerons les moyens de l'hôpital public en déficit d'infirmières et de spécialistes. Pour permettre aux équipes médicales et paramédicales de s'installer en milieu rural dans les "Maisons de Santé" nous proposerons un dispositif fiscal incitatif.

Nous ferons un effort particulier pour l'accueil des personnes âgées dépendantes en structure médicalisée tout en privilégiant une politique de soins à domicile.

Les six millions de français en état de handicap ont droit à une protection. Je veux que leur soit donnée la place qui leur revient dans le dispositif économique et social du pays.

L'agriculture

Je suis un acteur de la ruralité, régulièrement en relation avec les organismes professionnels agricoles. Je souhaite accompagner les agriculteurs dans leurs changements de pratiques afin de répondre aux attentes des citoyens et consommateurs (consomm'acteurs).

Le maintien d'un tissu rural riche et diversifié passe par la reconnaissance des métiers agricoles et la répartition des actifs sur le territoire (chefs d'exploitation, salariés...), par la maîtrise de la transformation et le partage de la valeur ajoutée entre les producteurs, les transformateurs et les distributeurs. C'est dans cette voie que je souhaite m'investir pour que nos agriculteurs soient fiers de leur métier, et que l'agriculture redevienne une pièce maîtresse de l'aménagement du territoire.

Par des productions de qualité, les agriculteurs contribuent à la renommée gastronomique et touristique de la Dordogne.

Je m'engage à défendre le droit à l'avenir de nos agriculteurs, car il n'y a pas de développement local sans agriculteurs.

Pour un aménagement du territoire juste et dynamique

Depuis cinq ans, la droite démantèle les services publics (bureaux de poste, gendarmeries, perceptions, écoles...). Cette logique doit être inversée. Je me battrai donc pour des services publics modernes, de qualité, présents sur l'ensemble de la circonscription. Je serai également attentif au développement du transport ferroviaire (frêt et voyageurs) qui doit bénéficier à l'ensemble de la vallée de l'Isle. Je veillerai au maintien d'un tissu économique performant et compétitif par la modernisation des réseaux d'information et de communication (Internet haut débit, téléphonie mobile, TNT).

L'emploi et le pouvoir d'achat, priorités absolues

Pour restaurer la confiance et relancer la croissance, je soutiendrai l'effort massif en faveur de la recherche et de l'innovation, ainsi que les dispositifs favorisant la création d'entreprises.

Les aides publiques versées aux entreprises seront conditionnées à l'engagement de ne pas licencier quand l'entreprise dégage des profits substantiels et à leur remboursement en cas de délocalisation.

Parallèlement à la revalorisation progressive du SMIC, que nous porterons à 1 500 euros, des bas salaires et des petites retraites, je souhaite promouvoir la sécurisation des parcours professionnels ainsi que la création d'emplois-tremplins pour les jeunes.

Dans l'objectif de réduire la part du budget des familles consacrée au logement, une grande politique volontariste sera initiée dans ce domaine.

La création d'un service public de la caution facilitera l'accès au logement locatif.

Pour une République nouvelle

Je suis partisan d'un renouveau de la vie politique. Je défendrai notamment la réforme du mandat unique, renouvelable une fois, qui permettra aux députés et sénateurs de s'impliquer pleinement, faisant ainsi place à des personnes différentes, riches d'idées nouvelles.

La République doit être le reflet de nos valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité - démocratie, laïcité, égalité des chances, lutte contre les discriminations, répartition des richesses - qui nous ramèneront vers un vivre ensemble juste et durable.

C'est pourquoi je soutiendrai également :

  • la suppression de l'article 49-3 qui permet au gouvernement de faire passer des lois sans la majorité de l'Assemblée qui représente le peuple
  • la possibilité de proposer directement une loi à l'Assemblée Nationale par un million de citoyens
  • l'introduction d'une part de proportionnelle aux élections des députés
  • la lutte contre les discriminations de toute sorte
  • la lutte contre le gaspillage de l'argent public.
A vos côtés, élu pour vous représenter à l'Assemblée Nationale, je serai porteur de propositions concrètes pour rénover les institutions.