Pascal Deguilhem
   

Mariage pour tous : un moment historique




Cette journée du 23 avril 2013 restera dans les mémoires, au même titre que le jour de l'abolition de la peine de mort en France. La gauche a toujours été à l'origine des grandes avancées sociétales. Cette fois encore elle a répondu présente.
Dans ce moment de joie, nous n’oublions pas le déferlement de déclarations outrancières et homophobes d’opposants au projet de loi, dans la rue comme au Parlement. Elles ont ouvert la voie à des agressions d’homosexuels et ont encouragé des menaces, des coups de force et des actes d’intimidation inacceptables envers des personnalités politiques et des intellectuels. Elles ont conduit à des remises en cause profondément antirépublicaines du Parlement et de sa légitimité par des responsables de l’opposition.

Après l'adoption de la loi, victoire de l'égalité, l'apaisement est nécessaire, le vote du Parlement doit être respecté. La priorité de la majorité dont je fais parti est de rassembler les Français, le chantier du changement et de la reconstruction est immense.

Au matin de cette grande journée, j'ai répondu à France Bleu Périgord sur la question du mariage pour tous, vous pouvez retrouver cette interview en cliquant ICI