Pascal Deguilhem
   

Ma suppléante




Ma suppléante
Marie MOULÈNES est née le 8 décembre 1970.
Membre du Parti Socialiste.

  • Conseillère Municipale d'opposition à Périgueux
  • Conseillère Communautaire Déléguée  au contrat de plan, contrat de Pays et à l'Europe
 
Auparavant :
- Adjointe au Maire de Périgueux en charge du développement économique, du commerce, de l’artisanat, du tourisme et de l’emploi

- Présidente déléguée de la Maison de l’Emploi et de la Mission Locale de l’Agglomération Périgourdine,
- Vice-présidente de l’Office de Tourisme,
- Membre des commissions communautaires du développement économique et du développement durable.

Née le 8 décembre 1970 à Ste Foy la Grande, j’ai passé les premières années de ma vie à l’étranger (Algérie, Gabon, Irak). De ces premières années, je garde une ouverture et une tolérance à l’autre, l’envie de découvrir des territoires différents et une capacité d’adaptation importante. Je poursuivrai d’ailleurs cette découverte du monde durant mes années d’études puis de jeune adulte avec de nombreux voyages à travers le monde avec des amis, sac au dos et guide dans la poche.

En 1979, mes parents se sédentarisent à Versailles avec mes 4 frères, où je fais ma scolarité dans mon quartier jusqu’en classes préparatoires.
Passionnée par la terre et le vivant, j’intègre l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Nancy (ENSAIA) où je me spécialise en Science et Génie de l’Environnement.

Devenue ingénieure agronome en septembre 1993, ma vie professionnelle me conduit dans différentes régions (Auvergne, Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Aquitaine) et dans différents types de structures du développement territorial, agricole, ou environnemental (Parcs Naturels Régionaux, Associations de développement agricole, Chambre d’Agriculture, Associations de Développement local, Etablissement Public).

Sans culture familiale militante, mon engagement se limite dans un premier temps à la sphère scolaire, puis professionnelle : déléguée de classe, membre du Conseil d’Administration de l’ENSAIA, adhérente d’un syndicat et déléguée du personnel.
La politique m’intéresse pourtant depuis le plus jeune âge. Socialiste, féministe et écologiste je n’ai jamais fait le pas d’adhérer à un parti jusqu’au 21 avril 2002. Alors que Lionel Jospin jette l’éponge, je décide d’adhérer au parti socialiste.
Je passe alors de la réflexion à l’action politique et adhère à la section du Parti Socialiste de Nancy.

Arrivée en Dordogne en juin 2003 comme responsable du service départemental du Cnasea, je décide de m’installer durablement à Périgueux.
A la fermeture de ce service, je deviens chargée de mission sur l’agriculture péri-urbaine à la Chambre d’Agriculture, puis directrice de l’association du Pays Périgord Vert qui regroupe plus de 160 communes, soit 17 communautés de communes du Nord Dordogne. C’est cette dernière fonction que j’exerce depuis plus de trois ans.

Poursuivant mon implication politique, mon engagement au service du développement local prend alors une nouvelle tournure : ma décision de rester à Périgueux me donne envie de contribuer directement à la vie de mon territoire, d’en faire une ville plus ouverte à ses habitants, plus équitable avec chacun. Lorsque Michel Moyrand me propose de faire partie de sa liste aux élections municipales de 2008, je franchis alors une nouvelle étape.

Elue en mars 2008, le nouveau Maire de Périgueux Michel Moyrand me propose de faire partie de son bureau municipal.
Je mets désormais mes compétences, mes convictions et mon engagement au service des habitants et du territoire de Périgueux et de la Communauté d’Agglomération Périgourdine.
Maire-adjointe de Périgueux en charge du développement économique, du commerce, de l’artisanat, du tourisme et de l’emploi, j’occupe différents postes : Présidente déléguée de la Maison de l’Emploi et de la Mission Locale de l’Agglomération Périgourdine, Vice-présidente de l’Office de Tourisme, membre des commissions communautaires du développement économique et du développement durable.

En mars 2011, je propose ma candidature sur le canton de Périgueux Nord Est. Mon objectif est de proposer au premier tour le choix d’une candidature socialiste, féminine et renouvelée, sur un canton détenu par un élu communiste, vice président du Conseil Général depuis plusieurs mandats. Je ne suis pas élue, mais la campagne, conduite avec mon suppléant Rémi Guimbail, me permet de me mettre encore plus à l’écoute de la population locale et de chercher encore et toujours des solutions pour améliorer l’avenir.