Pascal Deguilhem
   

Lutte contre les cambriolages




Lutte contre les cambriolages
Mercredi 25 septembre dernier, le Ministre de l’Intérieur – Manuel VALLS – a lancé un plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à mains armées.
Il s’articule en quatre volets regroupant seize mesures  qui devraient permettre de gagner en efficacité et en réactivité dans tous les territoires.


1°.Redéfinir une stratégie de police judiciaire ciblant prioritairement les délinquants d’habitude (récidivistes) et les filières structurées. Les outils proposés sont les suivants:
  • Décliner des plans d’actions pour chaque territoire,
  • Renforcer la coordination entre l’ensemble des services et des unités concernés,
  • Permettre la partage des informations et des renseignements,
  • Mise en place d’un plan d’action national et international ciblé sur les groupes criminels organisés non-résidents et un plan ciblé sur la délinquance itinérante,
  • Une étude criminologique approfondie sera également menée.
 
2°.Adopter un plan d’occupation renforcée de la voie publique. En fonction des diagnostics territoriaux régulièrement réévalués, des effectifs de police et de gendarmerie supplémentaires seront mis en place pendant six mois à titre expérimental dans les secteurs particulièrement touchés par les cambriolages et les vols à main armée. De plus des opérations ciblées de sécurisation préventive seront effectuées. Enfin, pour les territoires ayant connu une recrudescence des vols à main armée, le plan anti-hold-up sera effectif dès le 1er octobre, au lieu du 15 novembre.
 
3°. Mieux protéger les commerçants particulièrement exposés au risque de cambriolage à répétition et de vol à main armée.
  • Développer les dispositifs d’alerte des services de police ou de gendarmerie pour les secteurs les plus touchés et pour les professions les plus exposés,
  • Après concertation avec la CNIL, un cadre réglementaire sera adopté avant la fin de l’année, en vue de la généralisation du dispositif du marquage invisible,
  • Mise à disposition des référents et correspondants sûreté de la police et de la gendarmerie pour des conseils ou la réalisation d’audits pour les commerçants et les particuliers.
 
4°. Mobiliser les partenaires des forces de sécurité.
  • Associer les polices municipales, le secteur de la sécurité privée et les assureurs dans le cadre de partenariats locaux,
  • Lancement d’une campagne d’information et de sensibilisation sur l’appel du « 17 police-secours / 112 ».
Pour conclure, une partie de ces mesures déjà effectives dans les 17 zones de sécurité prioritaire – ZSP, atteste d’une baisse de -2,9% des cambriolages.