Pascal Deguilhem
   

Les emplois d'avenir : ça marche !




La bataille contre le chômage est l’une des priorités du gouvernement et notamment l’emploi des jeunes.
 
C’est pour aider cette catégorie de la population qu’ont été créés fin 2012, les emplois d’avenir. Destinés aux jeunes de16 à 25 ans, pas ou peu qualifiés, ce type de contrat a été mis en place pour leur permettre l’accès au 1er emploi, souvent le plus dur à obtenir.
 
Après 1 an et demi de fonctionnement, il est bon de faire un bilan. N’en déplaise à ceux qui pensaient que cette mesure serait un échec, les premiers résultats montrent qu’il n’en est rien ! Voici donc quelques chiffres (qui parlent souvent plus que des mots !) qui démontrent du succès de la mesure.
 
En 2013, un premier point national a été présenté. L’objectif était d’atteindre 100 000 signatures : objectif réalisé à un peu plus de 91 %, alors qu’en Aquitaine, le taux de réalisation était d’environ 90 %.
 
Les chiffres pour l’Aquitaine (jusqu’au 30 juin 2014) sont encore plus encourageants : 5 792 emplois d’avenir ont été créés, soit un taux de réalisation de 98,9 %  (en Dordogne l’objectif est atteint à 97,4 % avec 812 contrats signés).
Tous ces chiffres sont d’autant plus prometteurs, que le taux de rupture de contrat est très faible.
 
Les contrats signés donnent de réelles perspectives puisque 2 000 jeunes recrutés ont bénéficié de formations liées à l’emploi et souvent qualifiantes.
 
Il apparaît donc clairement que la mise en place de emplois d’avenir est efficace, tant pour le recrutement des jeunes, que pour les entreprises qui adhèrent à ce système. C’est pour cela que le gouvernement a décidé d’intensifier le dispositif au second semestre de 2014.
 
 
Il ne s’agit pas de nier la difficulté à contenir les chiffres du chômage, mais il est très important de parler des mesures qui font leurs preuves ! Alors n’ayons pas peur des mots : les emplois d’avenir, ça marche !