Pascal Deguilhem
   

Les bénéfices du numériques à l’école : le premier rapport PISA de l’OCDE




Les bénéfices du numériques à l’école : le premier rapport PISA de l’OCDE
Les résultats du premier rapport PISA (Programme for International Student Assessment) de l'OCDE sur les compétences numériques des élèves, intitulé « Students, Computers and Learning : Making the Connection », confirment la nécessité du plan numérique pour la réussite des élèves.
Ce plan prévoit notamment trois jours de formation pour les enseignants et le développement de ressources pédagogiques afin de tirer profit des bénéfices du numérique à l’école ; son déploiement a commencé à cette rentrée dans près de 600 écoles et collèges pilotes et sera généralisé à partir de la rentrée 2016.

Les résultats de ce rapport établis à partir des données de l'évaluation PISA 2012 sont très encourageants.
Cette étude examine notamment les différences d'accès et d'utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement -  TICE selon le statut socio-économique des élèves, le sexe, la situation géographique et l'école fréquentée. Des liens sont également définis entre l'accès aux ordinateurs dans les écoles et l'utilisation des ressources numériques dans les classes.

Il est donc constaté que 99% des élèves de 15 ans avaient au moins un ordinateur à la maison ; que 96% des élèves les plus défavorisés avaient accès à Internet à la maison ; mais également que les établissements accueillant le plus fort taux d'élèves défavorisés avaient, en moyenne, de meilleures ressources en matière de TICE que ceux accueillant des élèves plus favorisés.

En ce qui concerne les performances des élèves, l'étude révèle :
  • en lecture sur support numérique, les élèves de 15 ans en France se situaient au-dessus de la moyenne de l'OCDE ;
  • 12% des élèves français naviguent de façon incohérente, contre 15% en moyenne dans les pays de l'OCDE pour une recherche d’information sur Internet ;
  • pour résoudre un problème mathématique avec un ordinateur, les élèves français se situent au-dessus de la moyenne de l'OCDE ;
  • l'origine sociale et la performance sont aussi liées en lecture numérique qu'en lecture de textes sur support papier.
Grâce aux nouvelles technologies, les élèves défavorisés peuvent accéder à une richesse de ressources et de connaissances, toutefois ce bénéfice demeure limité pour ceux dont les compétences en lecture sont faibles.

Un constat est fait : les TICE sont de formidables outils d’apprentissage pour tous les élèves mais ne pourront être pleinement efficaces qu’avec une bonne maîtrise de la lecture.