Pascal Deguilhem
   

Le rassemblement pour le changement




Au lendemain du premier tour de la Primaire citoyenne, dont tout le monde salue le formidable élan populaire, avec 2,5 millions de participants, le peuple de Gauche sort grandi et mobilisé.
Le parti socialiste a su organiser de façon remarquable ce nouveau type de scrutin. Dans un contexte national où l’irrespect et l’injustice règnent, les candidats ont eu une attitude politique responsable qui a permis de donner le crédit nécessaire pour une adhésion large au processus de la Primaire. En plaçant largement en tête François Hollande, la volonté de changement s’est exprimée. Cette dynamique est manifeste en Dordogne où près de 48% des suffrages lui sont favorables. Il arrive nettement en tête dans les quartiers populaires et les zones rurales.
 
Au second tour, ce mouvement doit se renforcer pour faire gagner les Français en 2012.
 
Notre pays doit retrouver une possibilité de croire en l’avenir autour de sa jeunesse, avec une exigence : la justice, la justice fiscale, la justice sociale et la justice écologique, faire en sorte que la République soit profondément renouvelée, moralisée et à bien des égards, refondée dans un esprit de solidarité. François Hollande, par ses engagements, est celui qui rassemble autour de sa candidature, empreinte de détermination, de respect, d’espoir et de cohérence. Ce second tour sera décisif parce qu’il permettra au candidat qui en sortira victorieux d’être placé devant sa responsabilité : battre la droite et écarter l’extrême droite.