Pascal Deguilhem
   

La réforme des rythmes scolaires




La réforme des rythmes scolaires
J’ai participé, ce samedi 20 avril, au débat sur la réforme des rythmes scolaires organisé par la Ligue de l’enseignement au Centre de la Communication de Périgueux.

Je précise que pour la première fois depuis des années, cette réforme des rythmes scolaires associe sur un même territoire l’ensemble des acteurs éducatifs.

C’est une affaire collective où chacun doit trouver sa place. Il s’agit de dépasser les intérêts légitimes de chacun pour permettre une réflexion collective. Ainsi cette réforme et l’élaboration de projet éducatif de territoire permettent de redonner un sens collectif à la question de l’éducation et à l’avenir de nos enfants.

Le temps périscolaire est un espace où se creusent profondément les inégalités. La pratique du sport, mais également celle d’activités culturelles, artistiques, citoyennes, environnementales, scientifique en dehors de l’école contribuent à l’épanouissement de nos enfants.

Ces temps-là doivent être structurés et s’inscrire dans des projets éducatifs de territoires qui permettent à nos enfants de s’ouvrir au monde, à la diversité, à l’échange, à la rencontre de l’autre. C’est l’apprentissage du vivre-ensemble.

Le Conseil Général a ainsi proposé à l’ensemble des maires du département, et plus particulièrement aux maires des communes les plus rurales, un coup de pouce. En effet il dispose de quelques moyens humains, d’un service culturel, d’une agence culturelle, d’un conservatoire départemental, d’un service des sports. De plus les sites patrimoniaux de notre département peuvent devenir le support d’activités éducatives.
 
Toutefois, le sens de cette réforme n’est pas simplement de remplir des cases pour occuper nos enfants. Il s’agit d’inscrire cette réforme dans de véritables démarches de projets à l’échelle des territoires. Au-delà des réelles difficultés dans sa mise en place, cette réforme est réellement une aubaine pour nous tous.

L’important, c’est la capacité à donner du sens à des projets de territoires pertinents et cohérents.

La réforme des rythmes scolaires