Pascal Deguilhem
   

La France a retrouvé son niveau de PIB d’avant crise




La France a retrouvé son niveau de PIB d’avant crise
« La France doit cesser de se dénigrer » : le redressement du pays, au-delà des impatiences légitimes que l’on entend, est en marche.
La France est « un grand pays qui a des atouts, (…) Soyons fiers de notre pays », Stéphane Le Foll, le 03 septembre 2014.


Grâce au PIB retrouvé, la France a cessé de régresser dans le classement mondial de la compétitivité - étude réalisée par le Forum économique mondial.
Dorénavant, elle se situe devant la Chine, devant la Corée du Sud, qui pour des raisons diverses sont souvent données en exemple.

Les mesures gouvernementales ont porté leur fruit, par exemple, le seul accord pour la sécurisation de l’emploi a permis à la France de gagner 10 places en matière d’efficacité du marché du travail.
Selon le même classement, elle se range au 4ème rang mondial pour les connexions à l’internet à haut débit. Nous le savons la France est performante dans le champ numérique. Toutefois, cette avance, notre pays doit la garder, la renforcer. Le numérique est un marché en expansion où la concurrence est rude et très présente.

Il y a encore certains secteurs pour lesquels la France doit encore s’améliorer pour être compétitive, comme la fiscalité. C’est pourquoi les chantiers entrepris par le Gouvernement sont fondamentaux pour la réussite.
Grâce au CICE, le taux de marge des entreprises, c’est à dire le pourcentage de gain ou de perte réalisé par une entreprise, a interrompu sa chute, et progressé de 0,6 point au premier trimestre 2014. Il se situe aujourd’hui 3 points en dessous de ses niveaux d’avant crise.