Pascal Deguilhem
   

L’apprentissage, voie efficace d’insertion professionnelle




L’apprentissage, voie efficace d’insertion professionnelle
Ce mercredi 20 avril s’est déroulé la remise des médailles aux 314 lauréats du 30ème concours « Un des meilleurs apprentis de France », organisé par la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France dans le Grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris.
 
Créé en 1985, ce concours a pour ambition de détecter les jeunes talents ayant de grandes compétences professionnelles et de leur permettre une meilleure insertion dans le monde du travail. Il est aujourd’hui reconnu par les établissements d’enseignement professionnel et les pouvoirs publics. Il réunit chaque année plus de 5 500 jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage. Plus d’une centaine de spécialités y sont représentées.
 
Réunissant les différents acteurs de l’apprentissage, ce concours témoigne de son utilité pour les jeunes et pour les entreprises. Il marque le début de parcours professionnels prometteurs pour les lauréats et permet également de montrer la modernité de l’apprentissage en réponse à des besoins de compétences nouveaux.
 
Il ne faut pas oublier que l’apprentissage est un outil de développement de compétences utiles aux entreprises et aux territoires, mais aussi une voie efficace d’insertion professionnelle pour les jeunes.
 
Le Gouvernement souhaite renforcer l’attractivité de l’apprentissage. C’est pourquoi, il est déterminé à adapter le cadre d’emploi des apprentis et leur offrir des formations de qualité.