Pascal Deguilhem
   

Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation




Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation
C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai participé à la Journée du souvenir de la déportation, ce dimanche 28 avril.

Au cours des années 1950, les anciens déportés et les familles des déportés qui n'avaient pas survécu à la déportation ont exprimé le souhait de voir inscrite au calendrier des commémorations une célébration nationale destinée à préserver la mémoire de la déportation.

Ce devoir de mémoire a été reconnu par la loi du 14 avril 1954, votée à l'unanimité par le Parlement, qui a consacré le dernier dimanche d'avril « Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation ».

Ainsi le dernier dimanche d’avril de chaque année, la nation honore la mémoire de tous les déportés sans distinction, et rend hommage à ses martyrs.

A noté que comme chaque année, la LICRA emmène un groupe de jeunes à l’ancien camp d’extermination d’Auschwitz afin de perpétuer ce travail de mémoire.

Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation

Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation