Pascal Deguilhem
   

E-commerce pour une augmentation de l’activité commerciale




E-commerce pour une augmentation de l’activité commerciale
La secrétaire d’Etat au Commerce – Carole DELGA - a ouvert la conférence de presse de la Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance – Fevad.  Au cours de celle-ci a été présentée l’étude « Bilan du e-commerce en 2014 ». La méthodologie et le traitement des données ont largement été appréciés par un cabinet d’audit, de conseil et d’expertise comptable.
Les informations recueillies, auprès des principaux sites marchands et sur le montant associé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement, ne regroupent pas moins de 157 000 sites internet.

« Je souhaite que le commerce traditionnel, qui est confronté aux modifications socio-économiques et aux mutations technologiques, accède plus facilement au e-commerce. Le taux de « digitalisation » est plus faible et plus disparate au sein du commerce indépendant, mais nous voyons aussi que ce développement est une opportunité en termes de notoriété et d’augmentation de l’activité commerciale. C’est une opportunité pour transformer le magasin et s’adapter à ces changements, particulièrement peut-être en milieu rural. La valeur ajoutée des commerçants traditionnels réside dans leur implantation physique et dans la relation nouée avec le client au sein du magasin », allocution de Carole DELGA du 26 janvier dernier.  

Madame DELGA s’est félicitée de l’amélioration relative aux droits des consommateurs en matière notamment de
« e-commerce » grâce à la loi Consommation du 17 mars 2014.

En effet cette dernière permet :
  • Un délai de rétractation désormais de 14 jours au lieu de 7 ;
  • Un remboursement sous 14 jours maximum ;
  • Une livraison obligatoire à la date indiquée dans l’offre commerciale ;
  • Une protection contre les ventes forcées ;
  • Une obligation pour le professionnel de fournir au consommateur plus d’informations avant l’achat.