Pascal Deguilhem
   

C'est sûr, mon train n'arrivera pas à l'heure !




Que l'on ne se méprenne pas sur l'intitulé de ce billet
En aucun cas il ne s'agit de « pointer » le travail des cheminots ou leur droit légitime à exprimer par la grève leur mécontentement et leurs récurrentes inquiétudes.
Bien au contraire, l'usager que je suis, certes mécontent du mauvais service offert par la SNCF, ne peut que confirmer ce qu'expriment ,avec les moyens dont ils disposent, les agents d'un service de moins en moins public.

Oui, 3 fois sur 4 et sur une périodicité longue, les trains que j'emprunte n'arrivent pas à l'heure.

3 fois sur 4 , qu'il s'agisse du TEOZ Limoges/Paris ou du TGV Angoulême/Paris (c'est moins vrai pour les TER) les retards vont de 10 à 30 minutes (parfois plus !)

A chaque retard son explication recevable ou pas, mais révélatrice de la dégradation du service rendu à l'usager fidèle du rail.

C'est l'attente d'une correspondance, l'arrachement d'un caténaire, le retard dans la mise en place d'une rame, un problème de signalisation, un ralentissement pour travaux, l'absence d'un conducteur, un événement imprévu ...que sais encore.

Et à chaque fois des agents assaillis par les usagers, mais pouvant difficilement informer ou délivrant des informations contradictoires.

Cette « pagaille » est insupportable, elle meurtrit les agents et écœure les usagers.

Je ne suis pas d'un naturel grincheux et peut-être suis-je un cas particulier, mais j'avais envie de dire mon indignation et ma perte de confiance.