Pascal Deguilhem
   

Action commune et inédite de trois ministères pour renforcer le lien entre la jeunesse et la défense




Action commune et inédite de trois ministères pour  renforcer le lien entre la jeunesse et la défense
Les ministères chargés de la Défense et de l’Education nationale étaient liés depuis 1982 par des protocoles d’actions en faveur des jeunes pour développer les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale. Aujourd’hui, avec la signature de ce nouveau protocole interministériel, le ministère de l’Agriculture intègre ce dispositif ce qui permet la prise en compte des 190 000 élèves et étudiants de l’enseignement agricole, qui constituent la deuxième communauté éducative de notre pays.

Ce texte intègre également les engagements ministériels inscrits dans le plan national d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, ainsi que les 11 mesures du plan de grande mobilisation de l’école et de ses partenaires pour les valeurs de la République, notamment la réserve citoyenne de l’éducation nationale, à laquelle la réserve citoyenne de la défense apporte son concours.
 Cinq axes d’effort prioritaires sont clairement identifiés :
  • renforcer l’enseignement de défense et la formation des enseignants ;
  • développer les relations entre la défense et l’enseignement supérieur ;
  • participer à la lutte contre le décrochage scolaire et contribuer à la détection des jeunes en difficulté de lecture ;
  • favoriser le lien défense-jeunesse, l’égalité des chances et l’insertion professionnelle des jeunes;
  • promouvoir les dispositifs de valorisation des acquis de l’expérience et favoriser la reconversion des militaires.
 
Dans un contexte national marqué par la nécessité d’accroître la cohésion républicaine et citoyenne, cette action interministérielle inédite contribue à renforcer le lien entre la jeunesse et la défense.